Récits d'un GeekTrotter Carnet de bord binaire

21juin/070

Début d’une longue aventure

En ce jeudi 21 juin 2001, jour de la Fête de la Musique en France, débutait pour moi une longue aventure qui allait changer ma vie : mon premier voyage au Japon.

Au jour où j'écris ces lignes (30 déc. 2009, plus de deux ans plus tard), je considère cette expérience comme la plus enrichissante du point de vue humain parmi tous les différents voyage que j'ai faits.
Nous voici donc en fin d'après-midi du premier jour d'été, jour de fête en France, dans le Sud de la France armé d'un sac à dos de montagne.

Départ

Départ

Mais avant de commencer à raconter ce long périple, voyons comment en j'en suis arrivé à partir pour le Japon.

Qu'est-ce que le Japon pour la grande majorité de ceux, comme moi, nés dans les années 80 en France ? Dragon Ball, Nicky Larson, Ken le survivant, en un deux mots : Club Dorothée...
Les dessins animés japonais. Nous avons tous été bercés par ces chefs d'œuvre, et c'est notre premier contact avec le pays du soleil levant que Dorothée a sû nous faire partager avec brio.
Bon cela dit, ça s'est plutôt quand on est jeunes. Mais ça reste la première porte vers la culture japonaise : les mangas / animes.
Avec le boom d'Internet et la baisse des prix de l'ADSL en France, regarder des animes (dessins animés japonais) est devenu de plus en plus facile et commun à partir de la fin de années 90 / début du troisième millénaire.
En tant que bon apprenti-geek j'ai aussi suivi ce phénomène et continué à regarder des dessins animés japonais malgré l'abominable TF1 qui a osé retiré le Club Dorothée de la télévision française.

Les dessins animés japonais m'ont alors donné envie d'en connaître plus à propos de ce pays, cette culture, et j'ai commencé à me renseigner sur Internet et à apprécier de plus en plus cette culture tellement différente de la notre.
Nous arrivons alors à l'étape fatidique de l'école d'ingé, dans laquelle il m'eut été donné l'opportunité de commencer à apprendre le japonais.
J'ai donc suivi les cours de langue japonaise / culture japonaise durant un an (ouais enfin, plus ou moins suivi...).

Cependant, les cours de japonais en école d'ingé... c'est pas ce qui est le plus important pour l'école et c'est donc très très minimal.
Par contre c'est très aguichant et donne envie d'en savoir plus à propos de cette langue et cette culture (les deux étant fortement liés).
Mon école donnant l'opportunité d'effectuer un stage quelconque durant l'été entre la première et la seconde année, j'en ai profité pour aller au Japon faire œuvre de volontariat.

J'ai discuté avec ma professeur de japonais Menini-sensei du fait que je voulais aller au Japon cet été, et elle m'a alors aiguillé vers le "WWOOF", une sorte de volontariat international.
Le principe est simple : vous travaillez pour une famille et elle vous héberge et vous nourrie.
J'ai alors passé le mois d'août à préparer mon voyage. Il suffit de s'inscrire sur le site de WWOOF Japan (en anglais), ce qui coûte 40$ et vous donne accès à la liste des familles au Japon faisant partie de ce programme.
La liste est assez détaillée, et contient le contact de ces personnes (email et/ou téléphone), leur activité (= le travail que vous aurez à faire), emplacement, nombre de personnes qu'ils acceptent, et s'ils parlent anglais ou d'autres langues étrangères.

J'ai alors commencé à sélectionner les familles que je voulais visiter, disséminés à peu près partout dans le Japon, d'Hokkaido à Shikoku.
Le seul point crucial était qu'ils aient un minimum d'anglais, car je n'avais alors aucune compétence de japonais si ce n'est compter ou dire mon nom.
J'ai donc contacté par mail toutes ces familles, et à ma grande surprise, presque tous ont répondus positivement en moins d'une semaine !
Je fus très surpris car je pensais primo ne pas avoir de réponse avant... longtemps (si jamais j'avais une réponse...) et secundo je pensais qu'ils allaient être très contraignant sur les dates.
Mais à mon grand enchantement, ils étaient tous contents de me recevoir et très flexible sur les dates.
Mes vacances étant de 2 mois et demie (fin des cours : 19 juin, reprise des cours : début septembre) et ayant eu beaucoup de réponses positives, j'en avais assez pour remplir chaque semaine avec une famille différente famille à partir du 21 juin jusqu'au 5 septembre.

J'ai alors recherché sur internet (Hyperdia) comment me rendre d'une famille à une autre et ai confirmé avec chaque famille mes dates d'arrivée / départ.
Toutes les familles proposent d'aller vous chercher directement à la gare. J'ai alors acheté deux JR Pass (21 jours chacun) pour couvrir mes déplacements de juillet et août.
Le JR Pass est très avantageux pour les étrangers voyageant beaucoup au Japon. Ca vous permet aussi de pas vous prendre la tête avec l'achat des tickets. Vous avez juste à montrer le pass à chaque entrée/sortie de la gare.
J'avais donc le détail de chaque train et des transferts pour chacun de mes déplacements.

J'avais prévu de changer de famille chaque semaine pour trois raisons : 1. toutes les familles que j'avais contacté avaient répondu positivement 2. changer chaque semaine me fait voir de nouveaux paysages et m'évite de m'ennuyer 3. je craignais de tomber sur des familles horribles exploitant les jeunes et pas du tout sympathique : changer chaque semaine me permettait de n'expérimenter ça qu'une semaine au maximum.

Fin avril, mon voyage était bouclé et je terminai tranquillement mes cours n'ayant en tête qu'une seule chose : mon départ imminent pour le Japon !